Maiiiss siiii tu connais Alphonse. Ses affiches de théâtre, ses femmes pleines de charme, son ambiance Belle Epoque, ses illustrations Art Déco qui pourraient opportunément habiller les murs d’une salle à manger elfique. Il est le maître de l’Art nouveau. Qui peut se vanter de voir ses affiches encore admirées plus de 200 ans après ? Ok, peut-être ou deux leçons Aubade resteront-elles dans l’histoire, on en reparle…

En attendant tu apprendras que Lada n’est pas qu’une marque de voiture sexy, qu’Alphonse fut ami avec un certain P.Gauguin, qu’il eut une vie engagée et spirituellement riche… Tu verras qu’il savait dessiner le bonhomme.

« Le printemps réveille la terre » ♥

Mais je ne vais pas te dévoiler tout ce que tu découvriras en arpentant les 6 salles du musée du Luxembourg… A savourer donc, petit goût de pas assez. D’autant que la dernière salle, malgré ses murs opportunément framboise, n’est pas la plus joyeuse.

Pour retrouver un peu de légèreté, de framboise, et parce que notre faim de culture n’a pas de limite, rien de tel qu’un petit tour chez Angelina, attenant au Musée, qui comme d’habitude a créé le gâteau de l’exposition, intitulé « Rêverie ».

Un bon moment que pourra venir clôturer une petite balade digestive dans les jardins du Luxembourg, merveilleusement fleuris même en ces premiers jours d’automne… ou d’hiver, expo jusqu’au 27 janvier. Peut-être découvriras-tu comme mes Acolytes Curieux et moi, un petit orchestre swing dans un kiosque du parc, histoire de prolonger la rêverie…

Bien à toi, et à d’autres.

La Curieuse

Encore plus curieux :
https://museeduluxembourg.fr/expositions/alphonse-mucha

Partagez ou aimez l'article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.